La mairie communique “La Gentilhommière et le pass sanitaire”

(Cliquez sur le texte pour l’agrandir.)

30 Comments

  1. Décevant. Nous avions enfin pu remanger à la Gentilhommière la semaine dernière et avions bien apprécié l’enthousiasme du nouveau cuisinier! Nous devions revenir plus nombreux cette semaine. Vraiment dommage pour le projet de la gentilhommière et pour Fos.

  2. «  nous obligerait à exclure une partie de la population »
    Mais c’est ce que vous faites et à mon avis la plus grande partie.
    Cette décision est purement politique et ne va pas dans le sens du bien commun. Cela me navre profondément.

  3. sans évidemment me mêler de politique mais en constatant que “punir” tout le monde n’est pas plus juste et qu’il reste peut être , aux uns, la solution de rejoindre les autres dans un seul but de solidarité ……..dans le combat contre le virus

  4. J’ai du mal à comprendre cette décision du CM. Pourquoi ?
    D’abord sont privés de plaisir, de partages et de convivialité ceux qui ont fait le choix d’être vaccinés comme moi.Pour le coup, ceux là sont exclus et la vie sociale va être fortement diminuée.
    Ensuite l’investissement des bénévoles durant ces derniers mois est réduit à néant devant cette décision radicale
    Pour finir, le CM nous coupe l’herbe sous les pieds dans les projets portés par l’association km125.1, Les pieds dans l’Oc dont je suis le vice président. En effet, nos idées d’animations mensuelles étaient réfléchies afin de travailler La Gentilhommière.
    N’aurait-il pas était intéressant de demander l’avis de la population dans le cadre de la citoyenneté participative. Cela a été fait cet été avec le questionnaire “votre avis nous intéresse”?
    La semaine dernière sur l’île d’Oléron j’ai pu voir la mise en place du pass sanitaire dans divers lieux culturels ou des restaurants au demeurant pleins à craquer qui m’ont démontré que sur l’aspect logistique les contrôles étaient très fluides.
    Comme signalé, les choix d’un CM ne sont pas toujours aisés et celui là en fait parti mais qu’elle déception et qu’elle tristesse de ma part.

    • Je ne vois pas comment l’on peut prétendre lutter contre la circulation du virus Covid dans des établissements “pleins à craquer” de gens vaccinés et authentifiés par un passe sanitaire, qui peuvent être porteur du virus et transmettre tout autant que les non-vaccinés jusqu’à parfois (selon quelle fréquence??) être symptomatiques et en mourir quand même.

  5. La Gentilhommière a créé un vrai lien dans le village, une dynamique.
    L’équipe en place est top, tant au service qu’à la cuisine ; nous y sommes venus manger une dizaine de fois depuis juillet.
    Les gens qui ont fait l’effort de se faire vacciner pour retrouver un semblant de vie normale, sont finalement les pénalisés.
    Cette décision est décevante, incompréhensible…
    Quel dommage 🙁

  6. mauvaise décision et incompréhensible
    ce restaurant donnait un peut de vie au village accueil très agréable menu très bon
    finalement ceux sont les personnes vaccinées qui sont pénalisées
    je suis très déçue

  7. Je tiens à me joindre à vous dans votre déception de voir la fermeture de la Gentilhommière, C’est vraiment dommage toute cette énergie perdu.

    Par contre, je comprends très bien la décision du conseil municipal. La loi oblige les cafetiers et restaurateur à contrôler le passe sanitaire sous penne de lourde sanction financière et même de la prison.

    Il n’y a déjà pas assez de personnels pour faire tourner cet établissement correctement. Comment imaginer qu’il est possible d’employer un agent de sécurité juste pour ça.

    La mairie pourrait faire appel encore une fois à des bénévoles mais cette solution est encore plus dangereuse. Vous sentez vous qualifier pour jouer ce rôle . Scanner un QRcode est à la portée de tous, demandez la carte d’identité s’est déjà plus dure mais s’opposer au passage de quelqu’un c’est une autre paire de manches. En qualité de bénévole vous n’avez aucun droit. Ne serait-ce que toucher une personne non consentante vous expose à des poursuites. Alors vous allez faire quoi ? Appeler la gendarmerie ? Appelez aussi une ambulance en même temps car il y a malheureusement un risque que vous en preniez plein la gueule en attendant.

    Non ! je pense que le CM n’avait pas le choix. Si nous sommes en colère, il faut s’en prendre à cette loi inapplicable mais voté au pas de charge par nos chers hommes politiques. La pire des choses serait de vous en prendre aux personnes qui refuse de se faire vacciner. Vous dite que vous avez fait « l’effort » de vous faire vacciner, pensez-vous vraiment que c’est plus facile de refuser de le faire ?
    Les personnes qui refusent le vaccin font l’effort de se priver de tout.

    Se faire vacciner N’EST PAS une obligation et les gens ont encore le droit de penser ce qu’ils veulent. Il est clair que le conseil municipal n’y est pour rien. Le problème n’est pas vacciné contre non vacciné mais la mairie avait-elle le choix ?

    • Jean Christophe ou l’art de déformer les choses dans le sens qui lui convient 😊
      Pour exemple, Il est évident que tous cafetiers et restaurateurs de france emploient des agents de sécurité à l’entrée de leurs établissements 😂
      Et où as tu vu que l’on doit demander une pièce d’identité???
      Une appli, on scanne et hop le tour est joué.

      Les non vaccinés et/ou non testés font un choix individuel de «  se priver de tout » certes, mais là c’est le choix de priver tout le monde.
      Plus individualiste comme démarche, y’a pas.
      Le bien commun, comme je disais plus haut, est complètement mis de coté.

      • Monsieur Sylvain Cazalbou c’est la deuxième fois que vous m’agressez. Après m’avoir craché à la figure, traité d’ignorant et de fou vous persistez en me traitant de menteur et de manipulateur. En agissant de la sorte je ne suis pas sûr que vous honoriez votre nom de famille très respecté dans le village. Personnellement je pense qu’un débat serein est plus démocratique que des insultes.
        Vous affirmez : « Jean Christophe ou l’art de déformer les choses dans le sens qui lui convient » 
        je vous demande donc de vous expliquer.
        1°) en quoi je déforme les choses ?
        2°) Quelle est ce sens qui me convient ? Que connaissez-vous de moi ? Savez-vous même si j’ai le passe ou pas, si je suis immunisé ou pas . Savez-vous qui était ma grand-mère ? Alors un peu plus de respect s’il vous plaît.
        Je n’ai jamais dit que tous les restaurateurs employaient des agents de sécurité, ils n’en ont pas les moyens, mais que contrôler la population est un métier, ce n’est pas le rôle d’amateur. Si vous vous sentez l’âme d’un garde-chiourme, rien ne vous empêche de proposer vos services. Moi c’est NON !
        Si la carte d’identité est obligatoire car sans, comment savoir si le passe est bien à la bonne personne ? (C’est juste une question anodine mais si vous y répondez correctement, je vous paie une bière) donc « une appli, on scanne et hop le tour est joué. » oui, mais seulement si tout va bien.
        Les non vaccinés et/ou non testés font un choix individuel de « se priver de tout » certes, mais là c’est le choix de priver tout le monde. Non le choix de se faire vacciner ou tester est un choix personnel, individuel et qu’il faut respecter mais le choix de fermer la gentilhommière est un choix de la municipalité que je dis comprendre étant donné le contexte. Votre comportement agressif envers moi est bien l’illustration des dangers de cette loi.
        Quand vous dites “les non vaccinés et/ou non testés”, vous stigmatisez une partie de vos concitoyens, ce qui m’étonne de vous.

        • Jean Christophe, pour le contrôle d’identité dans les restaurants et bars il suffit de se renseigner… ( loi promulguée début aout)
          je prendrai donc un demi pêche dés que la gentilhommière rouvrira …merci d’avance.

          • entièrement d’accord pour la demi-pêche et avec plaisir mais vous m’en devez un autre, sans pêche pour moi. Je suis bien renseigné merci. Si la carte d’identité n’est effectivement pas obligatoire dans la loi, la question reste pausée : comment savoir si le passe est bien à la bonne personne ? Sans savoir ça, la solution est pire. Vous laissez entrer une personne potentiellement contagieuse dans un stade où personne ne porte le masque.

      • Décision politique dis je ! Puisque le gouvernement demande, par opposition on refuse. La vie de notre village est en jeu. Tous ces investissements bénévoles pour ÇA ? Comme je suis désolée et triste. Je vis celà comme une trahison. J’ai beaucoup de peine.

  8. Quel magnifique dialogue de sourds…. Perso, en plus de partager le point de vue de Sylvain, j’ai hâte de partager avec lui un “demi” aussitôt la ré-ouverture de la Gentilhommière…

  9. Décision politique dis je ! Puisque le gouvernement demande, par opposition on refuse. La vie de notre village est en jeu. Tous ces investissements bénévoles pour ÇA ? Comme je suis désolée et triste. Je vis celà comme une trahison. J’ai beaucoup de peine.

    • En tout cas je suis très content que ce sujet fasse participer autant de monde.
      Si par “décision politique” vous entendez que s’est une manière d’agir habile, judicieuse, diplomate et calculée, je ne pense pas que ce soit le cas du CM.

  10. Je me joins à tous ceux qui pensent qu’il s’agit d’une mauvaise décision. Car, du coup, tout le monde est exclu. Que ceux qui ont décidé de ne pas se faire vacciner ne puissent fréquenter certains lieux est compréhensible. Ils font un choix, ils en assument les conséquences. Mais que la majorité des fosséennes et fosséens vaccinée, car nous sommes nombreux, soit privée d’un lieu de convivialité et de vivre ensemble est assez lamentable. Mais si, Monsieur Pratte, le CM pouvait faire autre chose. Faire appel au civisme de chacun n’est pas chose compliquée : vous avez choisi de ne pas vous faire vacciner vous ne pouvez pas fréquenter momentanément l’établissement. Je pense que ceux qui ont fait ce choix comprennent très bien la décision de les laisser à l’extérieur. Et nul besoin de demander la carte d’identité contrairement à ce que je viens de lire, seuls les gendarmes ou la police est en droit de le faire. Malheureusement une telle décision (politique et non pas sociale à mon sens) ne peut que diviser et exacerber les rancoeurs.

  11. S’il vous plaît, réfléchissez un peu avant d’écrire.

    Monsieur Cuculière, comment savez-vous si j’ai le passe ou non ?
    Par contre, faire appel au civisme de chacun a déjà été tenté à Fos. C’est pour cette raison qu’il y a encore un vieux canapé à l’endroit des déchets verts. c’est pour ça que des vases ont été cassé, c’est pour ça que des décharges sauvages fleurissent par-ci par-là etc, etc et ne dite pas que c’est faux les preuves ne manque pas. Pour la carte d’identité, j’ai déjà expliqué plus haut.Maintenant ne me faite par dire des choses que je n’ai pas dites, je préviens d’avance NON je ne pense pas que la terre est plate ! Non je ne suis pas complotiste.

    Que dis-je ? Oui je comprends la décision de CM et je n’ai pas de rancœur.

  12. Le débat (de sourd) fait rage. Je dirais même qu’il s’agit d’un pseudo-débat comme il s’en répand partout aujourd’hui (et dans les médias dominants particulièrement).

    Je ne suis pas d’accord avec votre défaitisme et votre colère-agressivité pour certains.

    Oui, les bar et restaurant sur place sont fermés. Pourtant, la restauration à emporter, la vente de pain et l’épicerie ne le sont pas, tout n’est pas perdu… !!!! Et les animations associatives peuvent avoir lieu sans le restaurant et le bar ! Une association a toutes possibilités de demander une autorisation de débit de boisson lors des événements qu’elle organise, “libre” à elle d’imposer le passe sanitaire ! Et je pense qu’il n’y aurait aucune rancœur de ceux qui seraient privés/exclus/écartés/protégés de ces rassemblements !

    Ma question est alors : si l’on considère que la majorité des fosséennes et fosséens est vaccinée, alors quel est l’intérêt “POLITIQUE” (sous-entendant la recherche d’avantages politiques, de popularité et autres) de risquer de les contrarier en faisant un choix aussi difficile que celui de pénaliser/précariser le projet pour lequel le conseil municipal s’est le plus battu ?

    La réponse est simple, à mon avis, il y a plus important que les petits plats et les bonnes beuveries à la Gentilhommière !

    Le plus important, encore une fois à mon avis, c’est de S’OPPOSER à L’OPPRESSION D’UNE PENSEE UNIQUE, qui voudrait que seuls le vaccin Covid (qui sont plusieurs en fait et ne sont qu’en phase de test avec des compositions et composants variables et parfois encore instables) et les vaccinés sauveront le monde de ce virus.

    Nous sommes en train de vivre la chute de la devise de la France : la Liberté s’effrite (et je ne parle pas d’aller boire en terrasse ou de prendre le train ou l’avion ; je parle du contrôle policier qui se banalise, de la disparition progressive du libre choix de l’éducation ou du soin, de la banalisation de la censure soi-disant “légitime” des discours autres que ceux du gouvernement et des médias influents, etc…), l’Egalité ne fait plus sens, et la Fraternité révèle son défaut (elle n’est ni Tolérance, ni Respect, comme en témoigne l’état des liens familiaux en France).

    “Malheureusement une telle décision (politique et non pas sociale à mon sens) ne peut que diviser et exacerber les rancœurs.” De JL. Cuculière (une citation parmi d’autres possibles)
    -> La décision politique qui divise et exacerbe les rancœurs se situe au-dessus des débats de notre conseil municipal, c’est la décision gouvernementale (et bientôt mondiale ?) d’imposer un passe sanitaire à la population. Ce n’est pas une obligation de vaccination (qui, si elle était réellement possible, aurait ses opposants, mais la discussion serait plus franche et explicite). Ce passe sanitaire, c’est provoquer l’opposition et la discorde entre les gens dans leur quotidien, en obligeant certains à contrôler la PREUVE VIRTUELLE des autres attestant de l’injection d’un produit génétique en phase de test et ayant seulement une Autorisation de Mise sur le Marché CONDITIONNELLE. Tout cela dans des lieux de convivialité ou de plaisirs et de confort, dans des lieux de nécessité actuels (Hôpitaux, transports…) et pouvant conditionner l’accès ou le maintien à de multiples postes de travail…

    Je ne trouve pas cela “normal”, ni “solidaire”, ni de “bien commun” !!!

    Si, dans une idée similaire, au regard de la (sérieuse et importante) crise écologique planétaire bien réelle que l’on pourrait nommer « pandémie écologique », nous faisions un passe écologique avec l’obligation immédiate et sans transition (vous avez 2 mois !!!) d’acheter et manger exclusivement bio, local et de saison, de ne strictement plus utiliser de transports polluants, de n’utiliser que des produits sains, naturels, non toxique pour l’environnement, de ne pas faire d’élevages intensifs, d’agriculture intensive, etc… Que feriez-vous ? Comment réagiriez-vous ? J’en verrais beaucoup plus l’intérêt et le bienfondé que ce passe sanitaire « vaccinal », mais je serais bien obligée de voir la difficulté, la complexité de son application et la privation de libertés que cela entrainerait (pour la bonne cause). Qu’en pensez-vous ?

    “Les gens qui ont fait l’effort de se faire vacciner pour retrouver un semblant de vie normale, sont finalement les pénalisés.” De A. Pascal (parmi d’autres)
    -> Nous faisons-nous vacciner pour lutter contre un virus ou pour lutter contre la politique sanitaire mise en place et ses effets indésirables…? Seuls les vaccinés (ceux se servant de leur passe sanitaire) seraient pénalisés, selon la majorité de vos commentaires, que se passe-t-il pour les autres (vaccinés et non-vaccinés)?
    Je pense sincèrement qu’ils font comme vous, ils font ce qui leur semble bien, juste, légitime, sain, nécessaire, etc… pour lutter contre ce virus, même si cela ne prend pas forcément les même chemins, les même méthodes, les même combats…

    LIBERTE, EQUITE, RESPECT, TOLERANCE !!!!

  13. J’imagine que tout le monde est au courant du centre de vaccination vandalisé près de Toulouse. Bien évidemment je suis comme beaucoup choqué par cette action INEXCUSABLE. Le choix de la vaccination doit être personnel et libre. C’est ce genre de comportement que je crains dans des lieux comme la gentilhommière. C’est pour cela que je comprends le CM dans sa décision.
    Je répète pour les durs d’oreilles : Je condamne ce comportement mais c’est inévitable.

  14. ça vient d’être publié dans la Dépêche.fr
    “Lot-et-Garonne : un homme brandit un couteau et menace le gérant d’un bar qui lui refuse l’entrée”

    No comment !

    j’apprécie au passage le bon goût du choix de la publicité sélectionné. (voir ci-dessous) Bravo !

    Pub pour des couteaux

  15. Et beh ,😳, voilà un moment de lecture d’une grande tristesse.
    Je suis désolé de l’ampleur des tensions.
    Je peux comprendre les interrogations, les regrets, les idées de chacun mais beaucoup moins les agressions.
    Dommage !!!!!!

  16. Bonjour, si j’ai bien compris, on peut être contaminé ou contaminer quelqu’un en prenant un verre ou en mangeant en terrasse mais pas en achetant son pain ou de l’épicerie ? D’autre part comment aurait agit un gérant indépendant ? Pour ce qui est de la pièce d’identité n’importe quel commerce vous la demande en cas de paiement par chèque…?

  17. Ce n’est que le début du totalitarisme et la fin de la liberté telle que nous l’avons connue jusqu’à présent. La société a été divisée en vaccinés ou vaccinés. Ceux d’en haut ont très bien fait leur travail, comme toujours. Les non vaccinés sont demandés et tenus d’être responsables, mais ni les fabricants de vaccins, ni l’État ni la classe médicale n’assument aucune responsabilité, puisque le mauvais terme appelé vaccin est un traitement expérimental pour une situation d’urgence. Les vaccinés veulent revenir à la “normalité” d’avant avec ce passeport appelé vaccin. cette normalité ne reviendra jamais, à moins que nous comprenions ce qui est en jeu

    • Merci de souligner que nous ne reviendrons jamais à ce que nous connaissions avant (contrairement aux espoirs entretenus). Cela nous donne la possibilité de nous placer, de nous affirmer dans la liberté, d’être responsable de nos vies !
      Courage !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*