Le chemin retrouvé

Ces dernières années, la hauteur des fougères et des genêts avait rendu le chemin de la cabane d’HERECHET impraticable. Au cours du mois de juillet, cinq membres de la société de chasse ainsi que deux autres bénévoles ont procédé à un débroussaillage important.

 Le succès ne s’est pas fait attendre : au cours du mois d’Août, de nombreux promeneurs ont pu emprunter de nouveau ce chemin et exprimer leur satisfaction.

Ainsi, chacun a pu découvrir de beaux panoramas et profiter de la cabane dont l’état de propreté est exemplaire…. Il convient de le souligner car hélas, trop souvent, ces refuges sont dégradés.

Espérons que, chaque année, cette opération se renouvelle et que les randonneurs soient heureux de pouvoir admirer les panoramas offerts sur ce beau sentier.  Même les non marcheurs, dès les premières hauteurs, peuvent admirer une vue exceptionnelle sur le Village et le haut massif de l’Aneto.

Ce parcours est également émouvant par la richesse de ses anciennes constructions pastorales qui défient le temps mais dont, hélas, nous pouvons méconnaître l’histoire. Ce patrimoine que le passant ignore mériterait d’être mis en valeur : un défi à relever.

Ce compte-rendu serait incomplet s’il ne mentionnait pas les initiatives de Michel APIOU, qui a débroussaillé les calvaires de l’entrée du village et des TOURASSES, le chemin d’accès au CASTERAS, ainsi que d’autres lieux.

2 Comments

  1. Merci pour toutes ces informations sur cette cabane et toutes les autres.je redécouvre le village de ma grand-mère et arrières grands parents avec tant de plaisir.

  2. Bonjour,
    Une petite interrogation: est il possible d’envisager de débroussailler les ruines de la chapelle Saint Christaud ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*