Extinction éclairage public

Nous avons constaté que l’éclairage public s’éteint à même pas 22 heures et que la rue Jean Jaurès non. Il y a eu une délibération votée en conseil municipal qui n’est pas exécutée puisque les horaires d’extinction étaient à 22h30. C’est aussi stipulé sur l’affiche présente sur le site de la commune.

2 Comments

  1. Et si l’éclairage de la rue Jean Jaures était devenu indispensable afin de protéger les véhicules de la fermeture de la voie publique par mesure de protection ?

  2. Le sujet premier est le non-respect de la délibération sur l’extinction de l’éclairage public à 22h30. Bien évidemment, pour des raisons de sécurité, la lumière doit être allumée dans cette partie de rue et non sur la totalité, du fait de la disposition des barrières sur la chaussée au niveau de la Gentilhommière. Y a-t-il un arrêté départemental d’interdiction de circulation ? Pas vu d’arrêté affiché, ni même d’arrêté municipal d’interdiction d’entrer dans la zone à risque suite à l’incendie, ni même dans le bâtiment d’ailleurs, mais je le répète, la question n’est pas là, l’interrogation se pose sur la non application de la délibération votée par le conseil municipal, qui doit être appliquée pour tout le reste du village par une extinction à 22h30 et non à 22h, car toutes les rues sont dans la pénombre, ce qui est bien trop tôt et dangereux, et qui n’est pas sécurisant pour les personnes âgées. Sachez quand l’absence d’arrêté, il est tout à fait possible de circuler et d’enlever les barrières pour pouvoir passer, mais nous sommes tous dotés de bon sens et bien évidemment nous ne passerons pas près de ce lieu potentiellement dangereux.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*