Commémoration du traité avec la val d’Aran

Cette matinée avait lieu à Fos pour commémorer le 508e anniversaire du Traité, reporté cette année en raison de la pandémie, et qui a été présidé par le syndicat d’Aran.

Un événement commémoratif désormais dédié à la coopération transfrontalière, au cours duquel le gouvernement aranais et des représentants de la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises ont appelé conjointement au réaménagement de la frontière de Portilhon, fermée unilatéralement depuis l’État français.

Dans le cadre de l’Union européenne et surtout de l’espace Schengen, cette barrière à la frontière et la mobilité impossible des citoyens membres de l’UE.

Le Portilhon est une étape très importante pour les habitants d’Aran et d’une partie du Comminges, notamment pour les villes de Bossòst et Luchon, qui doit être utilisées pour les services commerciaux, de santé, sportifs ou éducatifs, entre autres.

Au cours de cette journée, il a également été fait le point sur les différents projets partagés entre le Conseil Général d’Aran et la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises, comme dans le cas de la piste cyclable TransGarona, qui reliera le Val d’Aran au centre. sud de la France, ou le Camino de Santiago Aran-Pyrénées, qui a été officiellement présenté en août et qui transporte les pèlerins de Saint Bertrand de Comminges.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*