Saint-Gaudens. Deux militants de Génération Identitaire condamnés après l’opération anti-migrants menée en janvier au Col du Portillon et au barrage du Plan d’Arem

Ce jeudi 9 septembre, le tribunal de Saint-Gaudens a condamné Thaïs d’Escufon et Jérémie Piano, deux militants du groupuscule d’extrême droite Génération Identitaire (dissous depuis), à deux mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende chacun pour injures publiques en ce qui concerne l’ancienne porte-parole et provocation à la haine raciale pour le second.

Cette condamnation fait suite à l’opération anti-migrants du 19 janvier dernier qu’ils avaient menée dans les Pyrénées, notamment au Col du Portillon et au barrage du Plan d’Arem à Fos (photo ci-contre) et aux propos qu’ils avaient tenus ensuite dans des vidéos Youtube.

 

1 Comment

  1. J’applaudis des deux mains cette décision de justice, le racisme et la xénophobie n’ont rien à faire dans nos belles Pyrénées (et ailleurs). Bravo à toutes celles et ceux qui se sont mobilisés contre l’intolérance et l’obscurantisme !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*