Bilan de la gestion de la Gentilhommière par l’association Trans’Humans

Au début de l’été dernier, nous nous trouvions devant le constat que la Gentilhommière risquait de ne pas ouvrir, faute de gérant aux commandes. La municipalité confiait alors à l’association Trans’Humans la mission de sauver la saison, s’engageant parallèlement à plancher sur un projet pour sa suite.

Trans’Humans a ainsi assuré la gestion de l’hôtel bar restaurant puis épicerie au pied levé, du 5 juillet au 30 novembre. Depuis, elle est passée en régie municipale. Comme elle s’y était engagée, l’association publie ci-dessous son bilan moral et financier de cette aventure. Cliquez sur la vignette ci-dessous pour afficher le bilan en pdf.

13 Comments

  1. Une bien belle aventure en effet à laquelle je regrette au final d’avoir participé et de m’y être autant investi. Quel gâchis pour l’avenir de cet établissement et celui de la commune ! Je ne comprends pas comment 10 membres du conseil municipal ont pu voter pour une régie par la mairie sans même en consulter la population d’autant plus qu’il nous avait été promis lors du premier conseil qu’il y aurait un appel d’offre à l’automne pour une poursuite par d’éventuels futurs gérants. Bonne chance quand même à vous pour cette aventure que je ne vois pas du tout viable… A chacun son rôle, à chacun son métier !

  2. Merci Julien pour toutes ces précisions au sujet de la gestion de la Gentilhommière. Et merci à toi pour ton implication. Louise

  3. Ce qui m’étonne le plus est de savoir comment 10 membres d’un conseil municipal peuvent-ils voter pour une gestion municipale d’une exploitation sans aucune connaissance du métier et surtout sans avoir pris connaissance du bilan financier de l’association Trans’humans qui a exploité la gentilhommière jusqu’à fin novembre soit plus de 5 mois y compris la période estivale !

  4. Merci pour ce travail que tous le bénévoles ont effectué en 2020 pour faire revivre mon village .

    Fos est dans mes racines, car le nom de Bessan en est la plus vieille famille .

    Étant jeune j’y passais tous les étés mais comme le village n’avait plus aucun commerce et de lieu de rencontre je l’ai plus ou moins déserté .

    Mais à présent que nous pouvons nous retrouver à la gentilhommiere j’ai envie d’y revenir plus souvent. Et tout cela grâce à vous mesdames et messieurs les bénévoles.

    Merci à tous pour cette belle réouverture.

  5. Fos à retrouvé une vie sociale et agréable pendant 5 mois grâce à la renaissance de la gentilhommière. On y a tous cru et le projet semblait viable. Ce ne sera pas sans difficulté de prolonger ces 5 mois même si tous les Fosséens font preuve de bonne volonté. La volonté semble acquise! Reste donc à mettre en œuvre une gestion professionnelle qui relève de l’hôtellerie / restauration. Notre gentilhommière que nous aimons tous est le cœur de notre village, ne la mettons pas en retraite anticipée

  6. Depuis 2011, date à laquelle Fos est devenu notre résidence principale. J’ai vu passer à la Gentilhommière 5 gérants, je ne compte pas Trans’humans, il me semble que sur cette base il serait difficile de faire un bilan prévisionnel.
    Je vous propose un petit récapitulatif de la dernière gérance qui s’est terminée le 31 mai 2020.
    Le 4 juin 2020 l’ancienne municipalité refuse la reprise de la gérance par Trans’humans. Changement de municipalité la gentilhommière réouvre ses portes avec l’association.
    L’été se passe avec le fabuleux concours des bénévoles et des clients fidèles au rendez-vous estival.
    le 10 octobre réunion publique sur l’avenir de la gentilhommière, 50 personnes présentes, (résumé dans la petite gazette de fos du 10/10 et du 6/10) lire également les commentaires.
    Des appels à candidature ont été lancées depuis le 1er octobre 2020 des dossiers ont été reçus et n’ont pas été retenus. 2ème appel en novembre, 1 dossier est en réflexion.
    Un désaccord est survenu depuis novembre
    pour info, l’établissement assure le pain tous les jours, propose des plats cuisinés, l’épicerie est active avec des produits frais et locaux.
    et surtout n’oublions pas la cantine. en tant que conseillère je ne participe pas au dossier gentilhommière, mais il est impossible pour moi de désapprouvé un service rendu et de plus penser à un centre village plaisant et actif serait renié ce à quoi je crois pour Fos.
    Catherine TEOULE

  7. Je ne comprends pas. Pourquoi une polémique sur la reouverture de la Gentilhommière qu’elle soit communale ou privée le plus important c’est que finalement ce lieu redonne un vrai lien social. N’est ce pas une belle réussite de la Mairie pour une perte de moins de 8 euros
    Alors à tous ceux qui sont dans la critique n usez plus vos forces à cela mais plutôt à être force de propositions et être investis dans ce magnifique projet. Merci à Cathy qui a retracé de façon factuelle les actions de la Mairie

  8. Bonjour à tous, je n’ai qu’une chose à vous dire MERCI, car je sais que maman peut profiter de l’épicerie, de repas si elle a besoin, c’est bien pratique surtout à son âge, donc grand merci à tous pour le maintien de ce service sur notre beau village FOS

  9. Bonjour à tous et merci pour l’investissement de chacun.
    Une gestion communale passe, me semble t’il, par l’embauche d’un professionnel de la restauration et de l’hôtellerie. En quoi serait ce moins pro que la gestion précédente?

  10. Merci beaucoup pour le compte rendu rigoureux de Me Theoulé concernant “l’Histoire” de la Gentillhomiére ces dernières années. L’Histoire, justement a montré qu’à chaque fois la Mairie a été en difficulté à cause de la mauvaise gestion de l’établissement. L’énorme travail fait l’été dernier par des bénévoles a permis de remettre “notre bien” en état de marche. Et ÇA MARCHE ! Alors quoi,remettre les clés à un gérant qui va estimer que la couleur des rideaux ne lui vont pas bien au teint? Un gérant qui ne va savoir faire cuire que des steaks hachés et qui ferme au moment vous arrivez prendre un café ? Savez vous ce que nous avons trouvé comme linge sale,troué ou inutilisable dans les armoires ? Savez-vous que le Secours Populaire de Seysses a aidé à la remise en état des chambres par des dons de linge et décoration diverses ? Quel plaisir d’entendre les randonneurs nous féliciter pour l’accueil et la personnalisation des nos chambres. L’épicerie mise en place cet été fonctionne, ainsi que la cantine ,le pain est chaud tous jours, l’accueil chaleureux et des bénévoles se relaient chaque fin de semaine pour servir à l’épicerie.Alors quoi ? L’essentiel n’est-il pas que ce lieu de services et d’échanges continue de vivre?

  11. Merci et bravo à tous ! J’espère que La Gentilhommière trouvera du personnel pour la saison qui arrive, ce qui permettrait une assise plus confortable pour un établissement de ce type. Toutefois, il faut remarquer que les bénévoles actuels et les précédents avec Trans’Humans savent et ont su apporter l’étincelle de services et de liens propice à tenir Fos en éveil, à donner envie de rester même si la vie n’est pas simple actuellement. Courage à tous et encore bravo !

  12. au nom d’une des plus anciennes lignées de Fos,merci à tous pour votre investissement qui a redonné de la vie au village ,mais s’il vous plait,finissons avec les polémiques et unissons nous pour que vive la Gentilhommière;nous en avons tous besoin:anciens du village ou pas,résidents permanents ou occasionnels. Ayons simplement envie que la vie soit encore plus agréable (et pratique!)dans ce petit coin de montagne qui nous est cher. Corinne Barrau

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*