Peut-on aller dans le Val d’Aran entre le 7 et le 17 janvier?

Pour ceux qui doutent encore qu’il n’est pas possible d’aller dans le val d’Aran, voici ce que dit un article d’Aran Noticies :

Le gouvernement de la Generalitat a annoncé la mise en œuvre de “mesures exceptionnelles” de 10 jours à partir du jeudi 7 pour tenter d’arrêter la montée de la pandémie en Catalogne. Un confinement municipal sera mis en place et seuls les magasins d’une superficie maximale de 400 mètres carrés pourront ouvrir en semaine, tandis que les centres commerciaux seront fermés. Le week-end, seuls les magasins essentiels, tels que les supermarchés ou les pharmacies, peuvent être ouverts.

Les principaux changements affectent la mobilité, qui ne sera autorisée qu’au niveau municipal.

Cela a été annoncé par la ministre de la Santé, Alba Vergés, qui a fait valoir la nécessité de mettre en place ces nouvelles mesures “pour réduire davantage les interactions sociales et essayer de tenir le virus à distance”. Ces mesures s’ajoutent à celles qui étaient déjà en vigueur aujourd’hui.

Dans cette période de 10 jours qui commence le jeudi 7. Les restrictions pour les secteurs de la culture et de la restauration sont celles qui sont actuellement en vigueur . Aussi bien dans les intérieurs des bars et restaurants que sur les terrasses, Ils ne pourrons servir que les clients qui souhaitent y consommer pour le petit déjeuner -de 7h30 à 9h30- et pour le déjeuner -de 13h00 à 15h30-. Les services de l’après-midi et les dîners en personne sont toujours interdits. Il ne peut y avoir que 4 personnes aux tables – six si elles sont membres d’une même bulle de coexistence – avec l’obligation de porter un masque lors de l’arrivée de nourriture ou de boisson. À l’intérieur, la capacité continue d’être fixée à 30%.

Les actes religieux sont autorisés avec une capacité de 30%. Cinémas, théâtres, auditoriums et salles de concert sont ouverts avec une capacité de 50% et un maximum de 500 personnes (1000 si la ventilation est optimale). Les musées, bibliothèques et salles d’exposition sont également ouverts à 50% de leur capacité.

Pour le ski, seuls ceux qui résident dans la même commune à laquelle appartiennent les pistes peuvent faire du ski. Dans le cas du Val d’Aran, les habitants de Naut Aran.

Avec les nouvelles mesures exceptionnelles, Andorre n’est plus considérée comme faisant partie de la Seu d’Urgell, puisque la mobilité devient municipale et non régionale.

Quant au couvre-feu, les mêmes restrictions sont maintenues: de 22h à 6h, Dans ce laps de temps, la mobilité n’est autorisée que pour des raisons justifiées (pour se rendre au travail ou en revenir, en cas d’urgence ou pour s’occuper de membres de la famille à charge).

Aran Noticies

Dans ces conditions, pensez-vous que vous serez bien accueilli alors que les habitants de Les ne peuvent aller à Bossost et réciproquement ?

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*