Vidéo / Conseil Municipal du 3 juillet 2020

Discours de M. Pascal Penetro, maire de Fos

Je veux rassurer tout le monde, les moutons continueront à emprunter les rues de Fos !

« Notre village est riche, non pas au sens où l’on entend la richesse dans la société où nous vivons, mais riche d’espoir et de ressources.

Notre village est riche, tout d’abord des gens qui l’habitent et de l’attachement qu’ils ont pour lui. Nous sommes nombreux en effet à aimer y vivre, y venir, y revenir, nous y retrouver…

Notre terre, si généreuse, permet à nos racines de s’y enfoncer profondément et de s’y nourrir abondamment, ce qui nous donne une force inimaginable et souvent inexploitée.

Notre village est riche de ses ressources, humaines et naturelles. La nature y est en effet généreuse, l’eau et le bois abondants. Sa beauté est infinie et source de plaisirs immenses pour qui sait la contempler.

Notre village est riche de sa diversité culturelle, notre proximité avec l’Espagne nous ouvre vers l’extérieur et nous enrichit. »

Lorsque j’écrivais ses lignes début 2019, j’étais loin de m’imaginer ce qui m’attendait…

Le chemin qui m’amène devant vous aujourd’hui a été long et plein d’embuches, de coups tordus et d’attaques sournoises ; mais ce n’est pas ce que je veux retenir. Je préfère garder en mémoire la formidable aventure humaine vécue et les magnifiques rencontres faites.

Avoir parcouru le village en long et en large, fait connaissances avec beaucoup de belles personnes, être imprégné de Fos en profondeur.

Particulièrement, je voudrais vous parler de cette équipe qui constitue aujourd’hui votre conseil municipal ; cette équipe qui m’a fait confiance – pas tout de suite, mais la confiance ça se gagne – et que je remercie pour son soutien sans faille dans la dernière ligne droite. Comme je suis heureux de n’en avoir laissé aucun sur le bord de la route !

Alors cette équipe n’est peut-être pas une équipe de champion du monde, mais par contre j’ai acquis la certitude que sa capacité d’adaptation et son dévouement pour le village nous mettent à l’abri de mauvaises surprises. Bien sûr nous ne serons pas d’accord sur tout, nous débattrons, mais nous trouverons toujours le meilleur compromis pour ce qui est le plus important : notre village, Fos.

Comme Fidel Castro, j’aurais pu vous parler pendant des heures, mais le temps presse, le marché nous attend.

Juste une pensée pour les anciens, comme dit Nadau : « on est du pays de ceux qui nous ont aimés »

1 Comment

  1. Première chose : Félicitation à tous…
    J’ai juste une petite question que je veux constructive :
    monsieur le maire a mis au vote, la gérance de la gentilhommière au profit de l’association “Trans’humans” en expliquant que vous avez déjà débattu de cela entre vous (les conseillers). Je suis ravi que ce dernier commerce de Fos reprenne vie. Ma question n’est pas sur le fond mais sur la forme.

    A quoi sert que les séances du conseil municipal soient publiques, si les débats sont faits à huis clos avant ?
    Vos administrés peuvent se demander pourquoi tous leurs conseillers sont d’accord.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*